puce_flech_1_.jpg Le programme national pour la gestion des déchets prévoit la combinaison de plusieurs composantes pour gérer les Déchets Industriels et Spéciaux(DIS):

puce_flech_1_.jpg Il y a toute une série de filières qui établissent une responsabilité directe des producteurs pour l’évacuation et le recyclage de leurs produits abîmés. Quelques DIS ont été soumis à cette forme de gestion.

puce_flech_1_.jpg Pour d’autres DIS de grande quantité ou de risque élevé de leur gestion, la Tunisie cherche des solutions spécifiques et individuelles, tels que sont:
 
pusvert.jpg Les grandes quantités de phosphogypse provenant de la production de l’acide phosphorique; il est prévu d’installer des mono-décharges, gérées par l’industrie productrice même;

pusvert.jpg Les grandes quantités de margine, une boue résiduelle de la production de l’huile d’olive; il est prévu de les traiter biologiquement, puis de les sécher par évaporation à ciel ouvert et après les éliminer dans les décharges. Il est question d’épandage de ces boues dans les champs agricoles:

pusvert.jpg Les grands stocks de pesticides abîmés et de PCB provenant des transformateurs anciens vont être éliminés à travers les programmes d’assistance financière de la Banque Mondiale. Les déchets doivent être exportés à l’étranger pour l’incinération à haute température, technologie qui n’existe pas en Tunisie:

pusvert.jpg Les déchets de soins (DAS) nécessitent un prétraitement de stérilisation avant de les éliminer sur les décharges contrôlées.

puce_flech_1_.jpg Pour tous les autres déchets, en totalité environs 150 milles tonnes par an, la Tunisie a établi un programme d’investissement en coopération avec la Banque de Développement Allemande (KfW). Le projet réalisé dans le cadre de ce programme consiste en un centre de traitement des déchets industriels et spéciaux dans la zone de Jradou du gouvernorat de Zaghouan et de 3 Installations de Réception, Stockage et Transfert (IRST)au nord (Bizerte), au centre (Sfax) et au sud de la Tunisie (Gabès).
 
 
puce_flech_1_.jpg La réalisation des trois installations de Réception, Stockage et Transfert (IRST)est prévue en 2010.
puce_flech_1_.jpg La capacité totale des quatre installations est de 150milles tonnes par an.
Sa distribution selon les installations est la suivante :

pusvert.jpg Jradou : 90 milles tonnes
pusvert.jpg Bizerte : 30 milles tonnes
pusvert.jpg Sfax : 18 milles tonnes
pusvert.jpg Gabès : 12 milles tonnes

Les déchets industriels acceptés dans le centre de Jradou :

Tous les déchets classés par le Décret n°2000-2339 du 10 octobre 2000,fixant la liste des déchets dangereux, à l'exception de :

pusvert.jpg Les matières explosives ;
pusvert.jpg Les matières radioactives ;
pusvert.jpg Le phosphogypse et la margine ;
pusvert.jpg Toutes les substances prévues dans tout système national de recyclage et valorisation.

Publications

publication.jpg

Galerie photos

galphoto.jpg

Colloques et Séminaires

colloque.jpg

Galerie videos